Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/03/2008

Quand je disais "ça discute"...

J'avais bien raison de dire "ça se discute" concernant mon dernier post sur l'euthanasie...  Bien que tout le monde semble assez d'accord sur le fait que l'on puisse choisir sa façon de mourir, les commentaires sont assez équitablement partagés concernant la légalisation de l'euthanasie...

Ceux qui sont pour y voient la possibilité de pouvoir "facilement" mettre un terme aux souffrances insupportables, mais ceux qui sont contre craignent les dérives que pourrait engendrer la légalisation de l'euthanasie.  A ce sujet, le témoignage de Kopat est TRES intéressant et TROUBLANT, puisqu'il a dû se battre pour REFUSER l'euthanasie d'un proche! 

Il me semble que ceux qui désirent mettre un terme à leurs souffrances ne devraient pas avoir besoin d'une "loi" pour pouvoir le faire...  c'est le cas des (trop) nombreux suicidés chaque jour... 

Le débat n'est pas clos et le sujet ne peut pas laisser indifférent car nous sommes tous susceptibles d'y être confrontés un jour ou l'autre...  Mais tant qu'à faire, que ce soit le plus tard possible...

Signé Sk1ppy! ;-)

P.S.: Pour "alléger" l'atmosphère voici d'autres blogs à visiter:

- Nicolas Sarkozy pris "le nez dans le décolleté"... bah, c'est humain, non?!? 

- Un "p'tit" nouveau blogueur de 18 ans qui voudraient venir "philosopher" avec nous...  Souhaitons-lui la bienvenue!

- Enfin, le blog "enigmatique" du jour : Comment??? nous parle de Querelles

15/03/2008

Euthanasie et Dignité... ça se discute!

Le "sujet du jour" sur la LibreBlogs semble être l'euthanasie réclamée par Chantal Sebire au président français.  Pour l'instant, 2 bloggueurs sont pour qu'on lui accorde ce droit et une pense que c'est discutable...  Pour équilibrer les choses, je dirai donc que moi aussi je trouve ça TRES discutable.

Pour Serge Schoonbroodt, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase... et qui le fait rejeter cette France de droite conservatrice et incapable d'évoluer, porte-drapeau de l'Eglise conservatrice...  Zurbain voudrait aussi que la France légifère et autorise l'euthanasie.

A contrario, j'aime bien les questions que (se) pose Indignités.  A savoir: "Est-il plus digne de se suicider que d'aller jusqu'au bout? La mort doit-elle être propre et indolore pour être digne? Faut-il mourir si on est dans une situation que l'on juge indigne?"

Ce sont des questions très philosophiques et très difficiles...  Néanmoins, "donner la mort" même si celle-ci est demandée, est contraire au serment d'Hypocrate :

"Dans toute la mesure de mes forces et de mes connaissances, je conseillerai aux malades le régime de vie capable de les soulager et j’écarterai d’eux tout ce qui peut leur être contraire ou nuisible. Jamais je ne remettrai du poison, même si on me le demande, et je ne conseillerai pas d’y recourir."

Toutefois, le serment d'Hypocrate n'est plus celui que prêtent tous les médecins...  Il est à présent remplacé par le "serment médical" qui lui dit ceci :

"Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément." (source: Droit Médical.net)

Dans ce serment, on évite "l'acharnement thérapeutique" mais on interdit toujours l'euthanasie.  Peut-être que d'ici quelques années, ce texte sera encore modifié...

En Belgique l'euthanasie est légalisée avec tout de même quelques gardes-fous:

"-Les médecins peuvent pratiquer cet acte sur des patients majeurs (18 ans), qui doivent formuler leur requête par écrit.
-U
n patient souhaitant mourir doit être dans un état de santé irréversible et être en proie à des souffrances tant physiques que psychologiques de façon constante.
-S'il ne s'agit pas d'un malade en phase terminale, le médecin auquel la demande est soumise doit consulter un confrère, soit un psychiatre soit un médecin spécialisé.
-Au moins un mois doit s'écouler entre la demande écrite et la pratique de l'acte." (source:Actualités du droit et de la santé)

Comme Indignités, je pense qu'une loi n'est pas vraiment nécessaire et qu'il y a certainement "moyen de s'arranger" le cas échéant...  Mais comme elle aussi, je ne vois pas ce qui est indigne de souffrir sa mort jusqu'au bout?!?  La personne qui souffre jusqu'au bout serait-elle moins digne que celle qui abandonne le combat (et encore pas seule mais avec l'assitance de quelqu'un d'autre).

Tous ceux qui sont tellement pour l'euthanasie accepteraient-ils de la donner eux-même?  Moi, personnellement je ne voudrais pas le faire... 

Par analogie, tout ceux qui se suicident sont des gens qui pour une raison ou une autre (mais qui peux juger si elles sont plus ou moins valables?) veulent en finir et partir "dignement" plutôt que de continuer à supporter leur situation devenue invivable... 

Tueriez-VOUS de tels candidats aux suicides se présentant à VOUS? 

Moi je comprends que des responsables politiques ne veuillent pas endosser cette responsabilité... 

Signé Sk1ppy! ;-)